[:fr]A. S. a été traînée à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour escroquerie.

Elle avait retiré 1 500 000 Fcfa du compte de son défunt amant qui lui payait son appartement, rapporte SourceA.

Ce dernier lui avait remis sa carte bancaire. Mais, à sa mort, elle continuait à puiser de l’argent dans les comptes pour subvenir à ses besoins.

Informée des retraits, la veuve M. M. N. l’a traînée en justice. A S. sera finalement condamnée à 3 mois assorti de sursis.[:ar]A. S. a été traînée à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour escroquerie.

Elle avait retiré 1 500 000 Fcfa du compte de son défunt amant qui lui payait son appartement, rapporte SourceA.

Ce dernier lui avait remis sa carte bancaire. Mais, à sa mort, elle continuait à puiser de l’argent dans les comptes pour subvenir à ses besoins.

Informée des retraits, la veuve M. M. N. l’a traînée en justice. A S. sera finalement condamnée à 3 mois assorti de sursis.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici