[:fr]
Le tribunal des flagrants délits de Dakar a, ce mercredi, jugé le camionneur qui, le 22 juillet dernier, avait dérapé et tué trois personnes à Yoff. Lui et son employeur ont écopé de six mois ferme, d’une amende et de la suspension de leurs permis, rapporte Igfm.
Le parquet, jugeant les faits graves, avait requis 1 an ferme

Poursuivi pour homicide involontaire, blessures involontaires et défaut de maîtrise, le chauffeur Ndiogou Diop a, devant le prétoire, regretté son acte. Mais malgré cela, le juge lui a infligé une peine de 6 mois ferme et une amende de 56 mille francs CFA après qu’il l’a reconnu coupable des chefs à lui reprochés. Le juge a également ordonné la suspension du permis du prévenu pour une durée de 8 mois à compter de son élargissement de prison.

Proprio

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a infligé la même sanction au propriétaire du camion, Pape Diop, reconnu coupable de défaut de visite technique. Ce dernier a, devant la barre, avoué que lors de la dernière visite technique, on lui avait signalé des problèmes de frein. Mais, soutient-il, il l’avait réparé avant de remettre le véhicule en circulation. Ce, précise-t-il, sans retourner au Service des mines.

Retour sur les lieux du crime

Pour rappel, le 22 juillet dernier, le camion rempli de béton avait dérapé et foncé sur un marchand ambulant. Poursuivant sa folle course, le véhicule est monté sur un taxi avant de se renverser. Coincés, deux enfants qui étaient avec leur oncle sont décédés.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici