[:fr]Placés sous mandat de dépôt et envoyés en prison, après la scène choquante qu’ils ont filmée dans une villa de Sacré cœur, Ibrahima Diaw, Babacar Ndiaye et Moussa Diallo étaient au tribunal des Flagrants délits ce vendredi pour être jugés. Mais sur demande de la partie civile, le procès a été renvoyé au jeudi 30 juillet 2020.Le chef d’accusation

Accusés d’atteinte à la dignité humaine, d’agression sexuelle et de collecte illicite de données, 3 personnes ont été déférées au parquet le mercredi dernier. Une quatrième personne impliquée dans cette affaire, est toujours recherchée.

Pour rappel, ces mis en cause s’en étaient pris, dimanche dernier, à une dame supposée voleuse. Ils l’ont violentée et filmée. D’après des sources concordantes, la dame ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici