[:fr]La récente déclaration du porte-parole du Khalife général des mourides à l’endroit du directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) n’est pas unanimement partagée dans la cité religieuse de Touba. En atteste les sorties du journaliste El Modou Gueye quelques minutes seulement après celle du religieux. Ce dimanche encore, un autre confère et non des moindres, se braque contre Serigne Bassirou Abdou Kadre Mbacké. Abdoulaye Fam de la radio Zik Fm de Mbacké, en l’occurrence.
C’est à croire que l’affaire est loin de toucher son épilogue. Du moins, c’est ce que semblent expliquer les prises de position qui fusent de partout. En particulier chez des professionnels des médias. “Il y a de l’incohérence en sus d’une contradiction dans ce que dit le porte-parole du Khalife général“, a d’emblée déclaré Abdoulaye Fam, rappelant les propos de Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké selon lesquels il a la possibilité de rencontrer Lansana Gagny Sakho à chaque fois que de besoin.

Hospitalité de Touba

Et de rappeler que la cité religieuse est réputée hospitalière vis-à-vis des hôtes. “A fortiori, un hôte qui a comme ambition de poser un acte noble dans la ville d’accueil. Le porte-porte, étant porteur de la voix de Serigne Touba, se devait de conseiller son hôte en coulisse avant que ce dernier ne rebrousse chemin“, a détaillé Abdoulaye Fam ajoutant que nombre de personnes n’apprécient pas la posture de Serigne Bass.

Ecoutez ![:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici