[:fr]Twitter a interdit au compte de campagne de Donald Trump (@TeamTrump) de continuer à tweeter tant qu’il ne retire pas une vidéo où le président assure que les enfants ne sont quasiment pas susceptibles d’attraper le nouveau coronavirus.
Le Président des États-Unis Donald Trump, candidat à sa réélection, a fait les frais mercredi 5 août, des politiques de modération des deux réseaux sociaux Facebook et Twitter. “Le tweet enfreint les règles de Twitter sur la désinformation autour du Covid-19. Le propriétaire du compte doit retirer le tweet avant de pouvoir tweeter à nouveau“, a expliqué un porte-parole du groupe californien.

Facebook

Peu avant, Facebook avait de son côté retiré la vidéo de la page du chef de l’État.

Conséquences

Les mesures prises par les deux groupes californiens risquent de relancer les velléités du président et de son parti de lancer des représailles contre les réseaux sociaux, qu’ils accusent de favoriser l’opposition. Ils sont particulièrement remontés depuis que, fin mai, Twitter a épinglé un tweet du président, largement interprété comme une incitation à la violence contre les manifestants antiracistes.

Donald Trump

Furieux, Donald Trump avait signé un décret menaçant de changer une loi qui assure aux plateformes numériques une grande liberté en matière de modération des contenus. Son camp s’est solidarisé.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici