Khombole compte à ce jour, onze cas du coronavirus et un décès. En conséquence, les populations ont commencé à déserter les structures de santé. Même si les mesures barrières ne sont plus respectées.

Alarmante. La situation de Khombole l’est. “Effectivement, Khombole a enregistré des cas, onze au total, dont un décès“, a déclaré sur Rfm Dr Sitor Ndour, le médecin-chef du district local.

Réaction des populations

La maladie inquiète. Les populations vont jusqu’à fuir les districts sanitaires. “Evidemment ! ça, vous pouvez le constater. C’est un hôpital désert, on ne voit plus de patient malheureusement. Le personnel de santé est là. Ici, 80 % du personnel est payé par centre le lui-même. C’est très difficile. On verra que s’il y a beaucoup de funérailles, on se demande si réellement les gens ne sont pas malades sans pour autant venir se faire consulter. Et si c’est le cas, ce sera la catastrophe. Les autres maladies vont tuer beaucoup plus que le Covid-19. Il faut que les gens acceptent de venir“, a-t-il ajouté.

Non-respect des mesures barrières

Dans cette affaire, les populations de Khombole ne respectent pas les mesures barrières.”Le district compte 18 postes de santé. Et les ICP appellent à tout moment pour m’informer de cérémonie, de funérailles, de baptême, de mariages qui se tiennent dans leur poste de responsabilité. On n’y peut rien“, a conclu Dr Ndour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici