[:fr]Malgré la propagation pandémie de Covid-19, les surcharges dans les cars rapides ont repris de plus belle. De Yeumbeul à Liberté 6, en passant par Pikine, les véhicules de transport en commun font le plein. En plus des sièges assis, il y a des passagers qui se tiennent debout, quand d’autres occupent les marchepieds.

Pourtant, signale le journal L’AS, qui touche ce danger du doigt dans sa livraison de ce samedi, les syndicalistes du secteur du transport routier, qui ne cessent de râler contre les tracasseries des forces de sécurité, ferment les yeux sur cette situation. Bref, les usagers restent exposés à la pandémie de la Covid-19.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici