Les fortes pluies qui se sont abattues dans la capitale sénégalaise et sa banlieue causant des morts hommes et plusieurs dégâts continuent d’alimenter le débat. Seulement, les 126 millimètres de pluie qui sont tombés dans la capitale, ont poussé les autorités du pays à déclencher le plan national d’organisation des secours (ORSEC).

Le secrétaire national de la communication de Pastef estime que les centaines de milliards injectés dans ce programme feront, sans doute, l’objet de la première commission d’enquête à initier par la 14 ème législature. « Plus de 700 milliards dans les égouts.

Dans un tweet, El Malick Ndiaye noire de colère s’indigne : « Son beau-frère n’a rien trouvé de mieux que d’insulter notre intelligence. Leur insensibilité et leur arrogance n’ont pas de limite ».

« De nombreuses routes ont été inondées et des embouteillages ont alors bloqué la ville, jusqu’à tard dans la soirée. Voitures submergées, boutiques inondées, maisons les pieds dans l’eau… les dommages et dégâts matériels subis par les habitants sont nombreux » a-t-il déploré .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici