[:fr]Confronté au report de son match face à Fuenlabrada ce lundi en raison de cas de coronarivus, le Deportivo La Corogne a ensuite appris officiellement sa relégation en 3e division espagnole.

Bebeto, Mauro Silva, Diego Tristan, Roy Makaay, Fran, Juan Carlos Valeron, Djalminha, Rivaldo, Noureddine Naybet, Walter Pandiani… Ces grands noms du Deportivo La Corogne des années 1990 et 2000, dont certains étaient présents en 2001 pour le renversement du PSG en Ligue des champions (de 0-3 après 55 minutes à 4-3 au coup de sifflet final), doivent être tristes ce lundi soir. Le club de Galice devient le premier champion d’Espagne (2000) à descendre en 3e division (Segunda B) depuis 73 ans. Et dans des conditions étranges, qui font polémique en Espagne.Car le Deportivo n’a pas pu jouer ce lundi soir, son match face à Fuenlabrada ayant été reporté au dernier moment à cause de cas de coronavirus dans l’effectif de son adversaire (six joueurs positifs). C’est donc devant leurs télés que les joueurs de La Corogne (20es) ont vu leurs dernières chances de maintien s’envoler lors de cette 42e journée de 2e division, avec les victoires de leurs concurrents directs, Albacete et Lugo, respectivement face à Cadix (1-0) et Mirandes (2-1).

Un club demi-finaliste de la Ligue des champions

Le résultat face à Fuenlabrada, le 30 juillet, ne pourra rien y changer. Pour la première fois depuis 39 ans, le Deportivo se retrouve au troisième échelon du foot espagnol. Le retour vers l’élite s’annonce périlleux et très incertain pour ce club historique, demi-finaliste de la Ligue des champions en 2004 (défaite face à Porto, futur vainqueur), qui avait été relégué de Liga en 2018. C’est une ancienne place forte d’Espagne qui plonge dans une longue nuit…[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici