La Garde nationale enverra bientôt du personnel non armé dans les monuments et édifices commémoratifs autour de Washington, DC, pour aider la police des parcs américains à les protéger.
Le président Américain Donald Trump et certains responsables de l’administration ont vertement critiqué les manifestants pour avoir attaqué des monuments nationaux. Ils ont même déclaré que les responsables de l’application des lois n’avaient pas suffisamment de ressources pour protéger les monuments lors des manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd, qui a succombé à la suite d’un étouffement, alors qu’il était détenu par la police de Minneapolis.

Les membres de la Garde nationale devraient d’ailleurs rester déployés jusqu’au 4 juillet, alors que leur nombre pourrait dépasser 400, selon la chaîne de télévision CNN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici