[:fr]La question de la dépigmentation était à l’ordre du jour hier jeudi, au Parlement gambien. Les députés ont débattu sur un texte visant à abroger une loi adoptée sous l’ex-président Yahya Jammeh et réprimant par une amende la dépigmentation.

De lourdes sanctions prévues

La loi adoptée en 1996 votée sous Yaya Jammeh interdit l’importation de produits éclaircissants et punit les importateurs d’une amende de 30 000 dalasis (400 dollars). La loi frappe également les usagers des produits d’une amende de 5 000 dalasis (100 dollars).Le projet de loi sera remis à une commission qui le soumettra ensuite en séance plénière aux députés dans les prochains jours, rapportent nos confrères africanews.com[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici