Lady Gaga publie ce vendredi “Chromatica”, un nouvel album sur lequel elle soigne ses démons en renouant avec les sonorités électro-pop de ses débuts. Une manière aussi de célébrer sa nouvelle histoire d’amour avec un PDG de la Silicon Valley.

“Je refais un disque de dance music et ce dancefloor est à moi car je l’ai mérité”, prévient Lady Gaga dans la longue interview vérité qu’elle a accordée à l’animateur britannique Zane Lowe le week-end dernier pour Apple Music. “Après toutes les choses difficiles que j’ai traversées, je ne suis plus obligée de ressentir de la douleur”, ajoute-t-elle avant d’évoquer les addictions qui la taquinent encore.

Elle a arrêté de fumer… mais pas de boire

Si elle a arrêté de fumer durant l’enregistrement de Chromatica, Lady Gaga n’a pas renoncé à boire et l’admet sans honte. “J’ai flirté avec l’idée de devenir sobre”, explique-t-elle. “Je n’y suis pas encore parvenue. Mais une partie du processus consiste à me dire que je peux me mettre en colère contre moi-même tous les jours parce que je continue à boire. Ou bien être heureuse d’être toujours en vie et de continuer à avancer.”

Pour atteindre ses objectifs, la chanteuse peut également s’appuyer sur une vie sentimentale qui semble afin apaisée. Après avoir rompu ses fiançailles avec l’agent Christian Carino, au lendemain des Oscars, elle fréquente depuis quelques mois Michael Polansky, un PDG de la Silicon Valley avec lequel elle planche sur une application destinée à aider les patients atteints de troubles mentaux. “C’est l’homme de ma vie”, a-t-elle glissé il y a peu sur NBC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici