Dans un court et laconique communiqué qui nous est parvenu, le Président du Conseil départemental de Thies et Président du Parti du Rewmi dégage toute responsabilité en ce qui concerne le présumé «bradage des terres» évoqué par le Juge Hamidou Dème

Voici le Communiqué:

“Le Rewmi et son Président Idrissa Seck ne sauraient ni cautionner ni participer à un bradage du patrimoine foncier national.Pour le cas spécifique de Thiès, les attributions sont gérées par une commission présidée par le maire de la ville, Talla Sylla”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici