[:fr]L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre l’augmentation des cas de coronavirus en Afrique subsaharienne.L’OMS a déclaré qu’il y avait “une accélération continue de la transmission Covid-19”.

Le responsable des urgences de l’organisation, Michael Ryan, a déclaré que ce qui se passe en Afrique du Sud “pourrait malheureusement être un précurseur” et “un avertissement pour ce qui se passera dans le reste de l’Afrique”.

“Alors que l’Afrique du Sud vit un événement très, très grave, je pense que c’est vraiment un marqueur de ce à quoi le continent pourrait être confronté si une action urgente n’est pas prise pour fournir un soutien supplémentaire”, a-t-il déclaré.Selon l’OMS, les cas en Afrique du Sud ont augmenté de 30 % au cours de la semaine dernière, le Kenya de 31 %, Madagascar de 50 %, la Zambie de 57 % et la Namibie de 69 %.

Bilan en Afrique Afrique : 597.223 cas confirmés, 9.691 décès, ce lundi selon l’OMS.
En Afrique du Sud, le pays le plus touché sur le continent, le ministre des ressources minérales et de l’énergie Gwede Mantashe a été admis à l’hôpital quelques jours après avoir été testé positif au Covid-19, a annoncé le gouvernement.

Sa femme, Nolwandle Mantashe, continuera à se mettre en quarantaine à la maison. Le couple a été testé positif pour le Covid-19 mardi dernier.

Dans un communiqué, le gouvernement a déclaré que le ministre a été “admis à l’hôpital sur les conseils de leur médecin de famille pour une meilleure prise en charge et un meilleur suivi médical”.

L’Afrique du Sud a le plus grand nombre de cas confirmés de Covid-19 sur le continent et le cinquième au monde – seuls les États-Unis, le Brésil, l’Inde et la Russie en ont plus.

Elle compte environ 360 000 cas et 5 000 décès.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici