L’inertie de certains collaborateurs du chef de l’Etat dans le débat public contradictoire, notamment ceux qui ont en charge la gestion des affaires publiques (ministres et DG plus particulièrement), est perçue par Maïssa Mahécor Diouf, responsable “apériste” à Fatick, comme un manque de loyauté vis-à-vis de leur mentor.

Le Président doit tirer les conséquences du manque de loyauté de ces gens

“On s’étonne de ne jamais entendre certains ministres ou directeurs généraux dans le débat public contradictoire depuis leur nomination. Cela ne saurait continuer. Le Président doit tirer les conséquences du manque de loyauté de ces gens. L’APR et la coalition BBY peuvent survivre et transcender les mandats. Tel est notre souhait. Mais, cela nécessite beaucoup de rigueur, de l’ouverture, de l’engagement militant, avec un esprit positif”, indique Maïssa Mahécor Diouf,
dans un entretien.

Nous sommes dans un tournant important dans la vie de notre Coalition.

Le membre de la COJER d’en appeler à “plus de responsabilité” dans leurs rangs. “La conquête du pouvoir, pour ceux qui l’ont vécue, n’a pas été facile, et a nécessité beaucoup de sacrifices, privations. Nous sommes dans un tournant important dans la vie de notre Coalition. Ainsi, avec une implication collective, adossée à un engagement sans faille, loin des agendas personnels, nous pouvons garantir une longévité de cette dynamique politique au pouvoir. Nous avons la chance d’avoir un Président très respecté, avec un leadership avéré, qui a réussi à mettre le Sénégal sur les rampes de l’émergence”, souligne également M. Diouf.

Ne négligeons guère l’énergie et la lumière de l’APR

Sur la problématique de l’ouverture face aux réticences de certains membres fondateurs de l’APR, le jeune responsable de l’APR à Fatick déclare : “Oui pour un enracinement, mais avec une ouverture responsable. En effet, la consolidation de BBY et l’élargissement de notre majorité à d’autres identités remarquables, sont plus qu’une nécessité aujourd’hui si on veut asseoir cette stabilité politique et sociale. Mais, ne négligeons guère l’énergie et la lumière de l’APR. C’est le lieu pour moi, de rendre un hommage mérité à ces soldats de la cause républicaine auprès du Président Macky Sall, dans des moments incertains de la recherche du
pouvoir”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici