Les cadres mourides, dans une lettre ouverte, adressée au chef de l’Etat, Macky Sall, et son ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, au Procureur de la République et au Sénégalais lambda, expriment leur indignation par rapport aux “propos insensés contre la personnalité du Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie mouride”. Lesquels propos, soulignent-ils, ont été tenus par un certain Serigne Samb.  Voici In extenso la lettre ouverte. 

Ces derniers temps, des soupçons et des attaques gratuites ont été proférés à l’endroit de Sheikh Ahmad Bamba. En essayant de saper sa dignité, ses efforts au service de l’islam et de le répandre parmi les musulmans.
Les Wahabistes dénués de toute moral et de religion essayent à tout prix de répandre des propos diffamatoires avec insolence et manque de respect notoire sur sa personnalité prestigieuse.
Ces gens ignorants contestent sa religion, son intégrité et son comportement pour remettre en question ses nobles positions historiques vis à vis à l’Islam, afin de dérouter par leur système d’endoctrinement les naïfs de notre communauté.

Serigne Samb incriminé

Parmi ces imbus, un fanatique ignorant, insensé, non qualifié et sans scrupules répondant au nom de Serigne Samb. Ce maudit malveillant multiplie des audio et vidéos ignobles et injurieux y défiant Sheikh Al-Khadim, puis les publie à travers des groupes WhatsApp et Facebook.
Serigne Samb a dépassé toutes les limites morales en traitant Sheikh Al-Khedim de tous les noms d’oiseaux. Qui ne conviennent même pas aux plus modestes esclaves de la planète.

Au moment où nous écrivons ces lignes et condamnons ces manœuvres et attaques menées par un envieux méprisable diffamateur, nous sollicitons des agents de sécurité de l’arrêter et afin de le mettre hors d’état de nuire pour que la brèche sur le toit ne s’élargisse. Et empêcher les mourides de se venger contre lui.
En ce qui nous concerne, nous allons, in cha Allah, entreprendre des mesures juridiques contre lui et ses acolytes auprès du ministre de l’Intérieur, du procureur général et des services de renseignement et d’enquête pour suivre ses traces, l’interroger et le condamner pour les violations commises contre un Cheikh et un Guide qui compte de nombreux partisans au Sénégal. Ces faits peuvent provoquer une sédition et des troubles dans le pays avec des conséquences drastiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici