[:fr]Les réactions se poursuivent du côté de la majorité présidentielle à la suite de la déclaration du Congrès de la renaissance démocratique (Crd) considérant que le chef de l’Etat, Macky Sall, est “illégitime” pour mener une médiation en vue d’une sortie de crise au Mali. En effet, après le député Abdou Mbow, c’est au tour de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de dénoncer cette sortie qu’elle juge “irresponsable” de la part de ces membres de l’opposition.

“La Cojer condamne la déclaration illégitime et irresponsable des membres du Crd qui jouent à saborder l’excellent travail du Président Macky Sall”, a notamment déclaré son coordonnateur, Moussa Sow. Qui est d’avis que “cette bande de néo politiciens aura mieux à faire en apportant leur contribution citoyenne dans la lutte contre la Covid-19 au lieu de chercher des défaites imaginaires dans les actions de gouvernance du Président Macky Sall”.

Ces jeunes “Aperistes” rappellent, en outre, que depuis la présence des terroristes au nord du Mali, le Sénégal a toujours déployé des moyens diplomatiques et militaires pour endiguer la progression de ces barbares identitaires qui menacent la paix dans tout le Sahel.

Par conséquent, tentent-ils d’expliquer, “il est naturel que les forces vives de la République sœur du Mali acceptent la médiation du Président Macky Sall pour une solution consensuelle et durable, sous l’égide de la Cedeao”.

A ce titre, la Cojer, qui dit soutenir “sans réserve” les initiatives présidentielles, invite toutes les forces vives à “prêcher la paix et la Concorde dans notre sous région”.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici