[:fr]Baboucar Badji, un sexagénaire a “mis fin” à ses jours hier jeudi, vers 11h, à Macouda dans la commune de Kataba, dans le Bignona.

Une longue maladie à l’origine du suicide

Sa mort serait entourée de mystère, s’il n’avait pas fait savoir à ses proches qu’il était fatigué de traîner une longue maladie qu’il jugeait «incurable». Il aurait parlé à ses enfants de sa “maladie insupportable”. Ce mercredi, après avoir conduit son troupeau de bœufs dans la brousse, il se serait pendu non loin de son domicile aux environs de 11 heures, selon ses proches.

Inhumé le même jour

La dépouille du vieux a été acheminé au centre de santé de la localité avant d’être remise au siens. Lesquels ont procédé à son inhumation hier, jeudi à Macouda, lieu du drame, village sis à la lisière de la frontière gambienne dans la commune de Kataba. L’homme monogame laisse derrière lui huit enfants.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici