“Dans ma tendre jeunesse, notre aide ménagère avait abusé sexuellement de moi”, révèle l’activiste Thiat, rappeur et membre du groupe Keurgui.
Traumatise…

Selon le rappeur Thiat, c’est une chose qui l’avait traumatisé et qui continue de le traumatiser. Il était jeune et il ne connaissait rien de la vie. Mais, il a pris son courage à deux mains pour en parler.

Education…

“Il faut que les parents éduquent les enfants, qu’ils soient plus vigilants”, ajoute le membre du mouvement Y’en a marre. Thiat a voulu partager son expérience avec les jeunes parce que, selon lui, il y en a beaucoup qui vivent cette situation.

But…

“Mon but est aussi d’alerter les parents pour qu’ils ouvrent un œil par rapport à leurs familles, à leurs enfants. Il y a beaucoup de baby-sitters qui dépucellent des enfants de 4-5 ans. C’est de la pédophilie. C’est un sujet tabou, mais il ne faut pas se taire sur des fléaux, comme les viols”, poursuit Thiat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici