[:fr]De hauts dignitaires religieux à Touba, Darou Mouhty, Dakar, Diourbel et Thiès comme étant ses principaux clients : c’est la révélation du principal accusé dans cette affaire de trafic d’armes. Arrêté ce samedi, renseigne Source A, Saliou Thiam a fait savoir devant les enquêteurs qu’il préféré taire les noms des personnalités qui lui remettaient des armes destinées à la vente ou à la réparation.

Un business

Il ajoute qu’il a hérité ce business d’armes de son père. «À ma naissance, j’ai trouvé mon père réparer des armes. J’ai hérité finalement son métier», déclare-t-il devant les enquêteurs

Une grosse saisie d’armes

Les éléments du poste de police de Gouye Mbind ont procédé ce samedi, vers 18h, à une grosse saisie d’armes à feu au quartier Madiyana de Touba. L’homme interpellé, âgé de 65 ans, serait l’un des plus grands trafiquants d’armes de la capitale du Mouridisme. Et la police a mis la main sur un impressionnant arsenal composé de 110 armes à feu de divers calibres, dont 18 Pa (pistolet automatique), 21 armes de fabrication artisanale Pa, 71 fusils et 807 munitions.[:]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici